Exposition

Quand le beau soigne les maux

Faire entrer le Louvre à l’hôpital. C’est l’expérience menée par le premier musée du monde et les Hôpitaux de Paris. Le principe : installer une cinquantaine de copies, toiles ou sculptures, dans les chambres des patients pour stimuler et susciter la discussion. Un premier test a commencé dans un établissement gériatrique d’Ivry avant de s’étendre à d’autres structures du groupe AP-HP.

Le Louvre mène depuis plusieurs années des actions en faveur des publics dits « empêchés » : prisonniers, personnes handicapés et /ou hospitalisées pour leur permettre d’avoir accès aux trésors du musée. Le 13 novembre dernier, un partenariat a été signé entre le Louvre et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Première structure à bénéficier de ce dispositif : l’établissement gériatrique Charles-Foix à Ivry.

Le musée lui a fourni 50 reproductions d’œuvres de la collection du Louvre, regroupées en plusieurs thèmes : la famille, l’enfance, les animaux… Un choix qui n’a pas été fait au hasard : un comité d’experts comprenant psychiatres et gériatres s’est prononcé sur l’impact que pouvaient avoir certaines œuvres. Les patients (volontaires, aucune toile n’est imposée à qui ne le désire pas) ont ensuite choisi une toile. Un dispositif qui s’insère dans un véritable travail thérapeutique. Une trentaine de membres du corps médical a ainsi été formée pour parler des toiles et susciter la parole des patients autour des œuvres.

Source : Culturebox
En savoir plus

Plus de news